Index égalité Femmes-Hommes sur l’année 2021 – l’UES* NWM obtient 71 points sur 100 

Conformément aux dispositions de la loi Avenir visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et de la loi Rixain visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle, l’UES* Natixis Wealth Management publie annuellement les résultats de son index égalité professionnelle femmes-hommes.

Bâti autour de cinq indicateurs calculés sur un total de 100 points, cet index mesure, chaque année, différentes données en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes :

  • écarts de rémunération,
  • écarts de taux d’augmentations individuelles,
  • écarts de taux de promotions,
  • pourcentage de femmes augmentées à leur retour de congé maternité,
  • nombre de salariés du sexe sous-représenté dans les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise.

En deçà d’un seuil de 75 points sur 100, l’entreprise est dans l’obligation de définir et mettre en œuvre des mesures correctives visant à faire progresser sa note sur les indicateurs concernés.

L’UES Natixis Wealth Management (composée de Natixis Wealth Management, VEGA Investment Managers, Teora et 1818 Immobilier) obtient pour l’année 2021, une note globale de 71 points sur 100 constituée de la manière suivante :

  • écarts de rémunération : 21 points sur 40
  • écarts de répartition des augmentations individuelles : 20 points sur 20
  • écarts de répartition des promotions : 15 points sur 15
  • pourcentage de femmes augmentées à leur retour de congé maternité : 15 points sur 15
  • nombre de salariés du sexe sous-représenté dans les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise : 0 points sur 10

Ce résultat doit nous encourager à mettre en œuvre une politique active et volontariste, afin de tendre vers plus d’égalité entre les femmes et les hommes et d’améliorer la mixité au sein de nos métiers.

  • Des actions ont déjà été engagées pour recruter et promouvoir les femmes au sein des entités de l’UES NWM et vont se poursuivre en particulier sur les métiers de gérants de portefeuille et de banquier privé.
  • Une attention particulière sera également portée pour accroître la mixité sur les postes de leaders.
  • L’UES NWM veillera à une répartition équilibrée entre les femmes et les hommes parmi les emplois jeunes recrutés en alternance ou en stage qui constitue régulièrement un vivier de candidature pour de futurs recrutements

Conformément à notre accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes conclu le 16 octobre 2020, nous réaffirmons notre attachement au principe d’égalité des rémunérations entre les femmes et les hommes et notre objectif de poursuivre la démarche de suppression des écarts de rémunérations qui ne seraient pas justifiés par des situations professionnelles différentes.

 Malgré une progression constatée depuis plusieurs années grâce à une politique volontariste, les résultats de l’année 2021 mettent en évidence la nécessité de poursuivre notre démarche afin d’obtenir une situation plus équilibrée.

 L’enjeu va être de progresser vers l’équilibre tout en portant une attention particulière à l’atteinte des objectifs suivants qui s’inscrivent dans le cadre de notre accord précité relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes :

  • Indicateur 1 - Objectif de progression : Réduire l’écart pondéré de rémunération entre les femmes et les hommes de 4 %
  • Indicateur 5 - Objectif de progression : Avoir une personne de plus du sexe sous représenté dans les 10 plus hautes rémunérations

 Mesures de rattrapage :

  • A compétences égales, privilégier le recrutement d’un salarié du sexe sous-représenté
  • Complément d’enveloppe d’augmentation pour réduire les éventuels écarts de rémunération

 *Unité Economique et Sociale